1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer>

 

Belgavet  Verselebannernew  Mega2016  
 ROPA2016nrw  Verselekijkernew    
 

Après plus de 11 mois sans un article réellement de fond sur les actualités colombophiles Belges, j'ai repris ma plume enfin mon clavier.

amateur

Je vais vous parler d'un sujet qui touche chacun de nous à divers niveaux mais qui est un sujet très sensible actuellement :  Les zones de participation des sociétés.

Je vais surtout prendre comme exemple mon coin Brabant Wallon - Brabant Flamand et un peu du Hainaut donc en vitesse et petit 1/2 fond plus les Nationaux.

Notre pigeonnier est situé sur le territoire de Hoeilaart Brabant Flamand mais avec la plus courte distance puisque Hoeilaart est une commune située dans une pointe qui avance fortement en Brabant Wallon. La situation ne nous est pas favorable pour nous jouer avec le secteur 2 Vlams-Brabant ni le Pajo et Anvers plus de 70km derrière nous, avec un passage des pigeons de l'autre coté de Bruxelles.

Nous avons donc choisi de jouer nos pigeons dans le Secteur 1 du Brabant wallon + la société de Pont-a-celles pour la vitesse.  En ce qui concerne le petit 1/2 fond, nous avons le choix là aussi du pajo et du petit club, nous avons choisi le petit club car nous croyons que nos pigeons reviendraient dans une bonne ligne de vol. Pour les Nationaux, nous avons choisi de jouer avec les sociétés du secteur 1 et du petit club pour nos pigeons.

En hiver, nous étions persuadés d'être bien mis (c'est rare qu'un amateur dise cela mais ici nous le pensions vraiment).  Mais que se passe t'il en réalité avec les découpages que certains wallons ont fait ainsi que les nouvelles sociétés qui viennent se rajouter au petit club 1/2 fond et sur des étapes de Toury pour la majorité donc encore pour avantager ceux de l'est du groupement. Ils ont décidé d'interdire à certains amateurs néerlandophones de continuer à venir jouer leurs pigeons comme ils le faisaient depuis plus de 10 ans dans le petit club. Cette décision a des conséquences dont certains n'ont pas encore vu l'impacte que cela va faire.  Je m'explique, quelques amateurs wallons ne veulent plus des néerlandophones dans les concours! Bien, cela va t'il faire changer les choses?  Non absolument pas car les pigeons qui tirent à gauche du groupement ne sont plus là actuellement et toute une partie des amateurs de droite ne sont plus capables de voir un de leurs pigeons en tête du résultat, donc ils ne jouent plus au petit club mais mettent leurs pigeons soit avec un groupement de Namur ou dans les concours de grand-1/2 fond, ce qui fait moins de pigeons au petit club.

Parlons maintenant des grands-1/2-fond, là aussi même sujet avec un règlement mal réfléchi, les mêmes amateurs néerlandophones sont aussi exclus de venir mettre leurs pigeons. Ce qui fait que nous avons une zone morte qui s'agrandi encore avec Bruxelles qui est déjà un gouffre noir sans pigeons.  Cela deviendra t'il un no man's land colombophile?  Attention messieurs les amateurs du brabant wallon, c'est bien de vouloir jouer seulement entres vous, mais vu le nombre que vous êtes, encore moins de 250 joueurs réels, je ne vois pas en quoi vous pouvez encore espérer retenir la chute. Vous oubliez que vous faites partie de l'EPR Hainaut + de 3500 amateurs-Brabant-Wallon +-250 réels. Continuez à penser à court terme et d'ici quelque années vous serez obligés de faire alliance avec les lâchers du Hainaut mais pas devant vous, non car ces amateurs ne voudront pas de vous, mais avec ceux de l'est et bonjour pour avoir des pigeons en ligne et correctement classés. Ne croyez-vous pas qu'il serait plus que temps de voir la réalité en face et de trouver des solutions sur le long terme que de toujours vouloir éliminer les amateurs de derrière?  Pourquoi ne pas organiser une ou plusieurs réunions pour trouver des idées constructives pour que tous aient le sentiment de plaisir à jouer ensemble???

Je vais oui citer la famille Herbots, cette famille à aider des centaines d'amateurs wallons à êtres ce qu'ils sont aujourd'hui , et maintenant une petite poignées de frustrés agissent pour que presque plus de néerlandophones ne puissent venir jouer dans des sociétés où ils venaient depuis des dizaines d'années, pourquoi mais surtout pour qui? Qui en sont les véritables bénéficiaires?  Là est ma question?  Pourquoi donner à une société le droit de prendre 16km en Vlams-Brabant et pas aux autres sociétés?  Pourquoi avoir toujours cette agressivité communautaire entre les amateurs suivant le coté de la frontière linguistique ou se trouve leurs pigeonniers?  Ne serait il pas plus simple de donner la liberté aux sociétés de choisir leurs propres rayons, de donner aux amateurs aussi la liberté dans un rayon de 30 km de jouer ou ils le désirent?  Nous perdons chaque années des amateurs par le fait qu'ils ne sont pas libres de jouer où ils le veulent ni de se retrouver avec leurs amis dans un local ? Pourquoi laissons-nous certains décideurs continuer à interdire notre rayon de liberté?  Je sais, qu'il faut, à un moment, limiter les choses mais actuellement un rayon de 30 km me parait très bien surtout pour la Wallonie. Il est plus que temps de trouver des solutions autres que celles choisies par les précédents mandataires qui ont mis la colombophilie wallonne là où elle est actuellement.

Messieurs les amateurs wallons, prenez garde à vous car à force de croire tout ce que certains vous disent, vous allez vous retrouver bien seuls d'ici quelques années.  La situation de notre passion colombophile n'a pas de place pour le communautaire ni pour des frontières linguistiques, ni provinciales.   Pourquoi interdire le regroupement de sociétés de chaque coté de ces frontières ? Pourquoi interdire le regroupement de plusieurs lâchers pour faire de beau concours ? Moins il y a d'interdictions plus il y aura de plaisir. Nous aussi aimons jouer les championnats mais nous préférons encore plus jouer dans un très gros contingents de pigeons et là, au moins, nous avons moins de colombophiles qui se disent mal mis puisque plus grand est le rayon moins il y a d'amateurs au bord du dit rayon, cqfd. Arrêtons de favoriser certains pour qu'ils puissent jouer les dictateurs au détriment de la majorité des amateurs. 

Travaillons ensemble pour des jours meilleurs, ensemble pour retrouver le plaisir de jouer avec nos pigeons, là est le défi de demain.  Qui osera prendre, comme moi,  la main de son voisin pour venir à la table et ensemble trouver de réelles solutions d'avenir équitable pour tous?

Supprimons ces frontières linguistiques et provinciales, c'est cela qui empêche un avenir à notre passion colombophile Belge.

PS: J'AJOUTERAI SIMPLEMENT CECI POUR MES DETRACTEURS, JE NE SUIS PAS OU PLUS CONCERNE PAR MA SITUATION DE L'AUTRE COTE DE LA FRONTIERE LINGUISTIQUE PUISQUE D'ICI 2 ANS NOTRE PIGEONNIER SERA  A NOUVEAU SUR LE TERRITOIRE WALLON.

Merci de m'avoir lu.

Je suis là pour vous écouter et trouver des solutions dans une ambiance sereine et calme avec vous tous et j'espère des mandataires soucieux de donner à leurs électeurs le plaisir qu'ils attendent chaque weekend,  et non  des suspicions et des insultes comme bien trop souvent le cas.

je vous souhaite à tous une très bonne saison avec vos pigeons.

Didier Tison chroniqueur colombophile

Dit e-mailadres wordt beveiligd tegen spambots. JavaScript dient ingeschakeld te zijn om het te bekijken.  (Pour vos idées)

Spotlight

Sponsors

Nuttige Links

Liefhebbers

 

 

 

 

 

Copyright © 2017 Msn Duivensport.